Elever des Bactéries à la maison !

Mes enfants sont tombés malades cette semaine, il se trouve qu’il s’agissait d’une bactérie… L’occasion de leur expliquer la différence entre bactéries et virus, et l’omniprésence des bactéries partout autour de nous :

  • Sols : 107 à 1010 bactéries / g
  • dans un corps humain sain et propre :
    • peau du dos : 100 à 1000 bactéries / cm2
    • peau des aisselles ou du pubis : 106 bactéries / cm2
    • fèces : 50 % de la masse soit 1011 bactéries / g

La grande majorité des bactéries ne provoquent pas chez l’Homme de maladies. Bien au contraire, elles sont indispensables à la décomposition des organismes morts et au recyclage de leur matière organique, voire à la préparation de certains aliments dont le yaourt.

(source : http://www.afblum.be/bioafb/bacterie/bacterie.htm )

J’avais commandé il y a quelques temps des boîtes de Pétri, nous les avons utilisées pour faire des cultures. Plus bas des indications pour remplacer avantageusement des boîtes de pétri 🙂

Elever des Bactéries à la maison !

By 20 décembre 2018

Ingredients

Instructions

1/ préparer le matériel

boites de petri (ou couvercles de pots de confiture recouverts de film alimentaire) : ce sont des petites boites à fond plat fabriquées en verre ou en plastique. Elles sont composées de deux moitiés (un couvercle et un fond) qui s'encastrent l'un dans l'autre

Les boîtes de Pétri ou leurs substituts doivent être stérilisés, pour éviter toute contamination, au four à 160°C pendant une heure. En principe. Moi je les ai juste passées au lave-vaisselle...

2/ constituer un milieu de culture

Wikipedia dit : Un milieu de culture est un support qui permet la culture de cellules, de bactéries, de levures, de moisissures afin de permettre leur étude. En principe, les cellules trouvent dans ce milieu les composants indispensables pour leur multiplication en grand nombre, rapidement, mais aussi parfois des éléments qui permettront de privilégier un genre bactérien ou une famille. Ainsi, selon le but de la culture, il est possible de placer les micro-organismes dans des conditions optimales, ou tout à fait défavorables.

Il se compose :

  • d'une base (agar-agar, eau, minéraux...)
  • et générale d'un indicateur coloré de pH ou de réaction d'oxydo-réduction (mais moi je n'en ai pas mis).

Il en existe donc de nombreux types... chacun adapté à des besoins particuliers

A/ pour un milieu de culture simple (celui utilisé pour ces photos)

mélangez les 2g d'agar-agar, les 5g de sucre, les 250ml jus de cuisson de pommes de terre. Avec ces quantités vous pourrez faire environ 8 à 10 boites de Pétri.

B/ Pour un milieu de culture plus performant :

  • Dissoudre 8 g de bouillon cube et 15 g d’agar-agar dans 1000 ml d’eau chaude
  • Idéalement il faudrait neutraliser la solution à pH7 à l’aide d’une solution de soude mais bon je n'ai pas de quoi vérifier le PH à la maison...

Pour les deux milieux : Faites bouillir jusqu’à dissolution complète, puis verser dans les boites

recouvrez de papier cellophane (ou du couvercle) et mettre les boites au réfrigérateur 30 min/ 1h (le temps que le gel durcisse)

Gardez-les au réfrigérateur jusqu'à ce que vous soyez prêt à lancer votre expérience...

puis marquez les boites (au marqueur à tableau blanc)

3/ ensemencer la culture

Vous allez donc à présent prélever nos amies où elles se trouvent... partout ! Sur des poignées de portes, des billets de banques, des mains lavées, mains pas lavées… etc
Il suffit de frotter votre milieu de culture frais à l'objet porteur (directement ou en prélevant avec un coton tige).

Attention : pas de "fluides corporels" dans les boites de petri, cela pourrait donner des cultures dangereuses !!!

Placez la boite de Petri dans un endroit chaud et sombre où les bactéries pourront se développer pendant plusieurs jours sans être dérangées.
A partir de 72 heures à température ambiante (ou plus si il fait plus froid), les premières colonies commenceront à être visibles.

Vous pouvez aussi cultiver les bactéries du yaourt en enrichissant le milieu de culture avec du lait en poudre. Il faudra aussi que j'essaye avec des probiotiques.

N'oubliez pas de documenter toutes vos actions, ainsi que vos observations avec la date ! Vous pouvez mesurer la croissance journalière des colonies de bactéries en traçant des cercles autour des colonie sur le couvercle.

au bout de deux jours on commence à voir des éclosions.

âmes sensibles, ne lisez pas les commentaires 🙂

et parfois aussi des moisissures. Comment faire la différence ?

  • les moisissures sont des zones mates, feutrées, blanches, grises ou brunes
  • les bactéries sont de petites taches colorées luisantes

tiens je n'ai pas pensé à les éclairer avec une lumière UV pour voir...

N'ouvrez pas les boites en cours d'expérience, pour éviter de faire entrer d'autres bactéries ou spores, -et pour éviter d'être vous-mêmes contaminés par ces cultures !-

Avec un bon microscope optique vous pourrez déterminer les types de bactéries :

  • Bactéries sphériques...............Coques
    • Bactéries regroupées en amas informes...............Staphylocoques
    • Bactéries disposées comme les perles d'un collier...............Streptocoques
  • Bactéries non sphériques, mais cylindriques
    • Bactéries à axe droit, en forme de grain de riz...............Bacilles
    • Bactéries à axe incurvé, en forme de virgule...............Vibrions
    • Bactéries à axe hélicoïdal...............Tréponèmes ou spirochètes

4/ Maintenant qu'elles sont développées nous allons les combattre !

pour ouvrir les boites, prenez vos précautions : écartez-vous de la nourriture, prenez des gants jetables etc.

déposez sur les cultures des agents antibactériens : désinfectant pour les mains, savon, antibiotiques...

Tiens, les antibiotiques que j'ai essayé ne marchent pas... Cela vient du fait que la plupart des antibiotiques bloquent la multiplication des bactéries, laissant au corps humain le soin de les éradiquer.

En revanche, les solutions hydro alcooliques et eau de javel : ca marche !

Avec la croissance des bactéries, vous allez voir un anneau ou « halo d'inhibition » autour de la zone où vous avez déposé de l'agent antibactérien et où aucune bactérie ne se développe. Sa taille vous permet d'évaluer l'efficacité de différents agents antibactériens.

5/ Eradiquer et nettoyer !

Bien que la plupart des bactéries que l'on fait croître de cette façon ne sont pas dangereuses, il est préférable de les tuer à l'eau de Javel avant de les jeter, et de bien désinfecter les boites de Petri.

et si vous voulez ajouter un coté dramatique à votre expérience, posez à côté ce panneau :

Print

Amusez-vous bien 🙂

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

2 Responses to Elever des Bactéries à la maison !

  1. Marie-Eve

    Pour tester l’efficacité d’antibiotiques sur une souche de bactérie particulière (car chaque bactérie peut présenter des résistances à des antibiotiques différents, donc si on teste sur un mélange de bactéries ce n’est pas parlant).

    Préparer des disques d’antibiotiques en imbibant des disques de papier buvard avec les antibiotiques à tester.

    Choisir une seule grosse colonie bactérienne, la diluer dans 1 mL d’eau (tout devant être fait en stérile, matériel mis à bouillir et eau bouillie refroidie) puis verser et étaler ce mL de solution bactérienne dans la boîte. Verser le surplus dans de l’eau de javel, sans chercher à assécher la boîte.

    Disposer les disques d’antibiotiques en les séparant le plus possible les un des autres.

    Si les bactéries en solution étaient assez concentrées, elles ne font pas des colonies mais un film bactérien en quelques jours. Il y aura une zone sans bactérie autour des disques d’antibiotique (+/- grande en fonction de l’efficacité).

    https://www.sordalab.com/RESSOURCES/photos_new/b_photos/ANTI.jpg

    • fxf

      merci 🙂 en fait je n’ai pas eu le loisir de faire toutes les expériences que je souhaitais faire, il y a eu comme une « pression » de la part de certains membres de la famille de faire disparaitre sans trop tarder ces expériences 🙂 mais… ce n’est que partie remise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.