La soufflerie verticale pour tester l’aerodynamisme des bricolages

Sur la maker faire de Paris, la copine Catherine de je.UX sais FAIRE (ici son facebook, ici son twitter) avait fait une super turbine à vent pour tester les propriétés aérodynamiques de l’imagination 🙂 elle avait fait une soufflerie très pro avec un chronomètre qui se déclenche automatiquement quand un OVNI sort de la turbine !

j’avais déjà réalisé une soufflerie aérodynamique Eiffel (voir ici) mais ca ne me semblait pas assez fun pour des élèves de CM…

Alors forcément quant il s’est agit de faire une intervention dans la classe de ma fille sur le thème de l’air (voir cet article) l’idée s’est imposée… mais en plus basique étant donné le peu de temp dont je disposais pour la préparation 🙂

La soufflerie verticale pour tester l’aerodynamisme des bricolages

By 17 avril 2019

Instructions

Les premiers essais avec un ventilateur de maison m’ont montré que le principal souci pour faire tenir un objet en équilibre dans le courant d’air était les turbulences à la sortie du ventilateur, même avec une tuyère pour faire les essais. Turbulences qui semblent moindres à la sortie d’un sèche cheveux... j’ai donc décidé d’essayer de fabriquer un stabilisateur de flux. J'avais en tête en plus une tuyère en cône pour ceintrer le flux d’air et augmenter le flux par effet venturi mais j’ai été pris par le temps...

 

Pour le stabilisateur : je lui ai donné une hauteur de 25 cm et un diamètre de 34cm (le ventilateur est légèrement plus grand mais c’était le diamètre de la feuille de plexiglas roulée que j’avais prévu d’installer au-dessus) et un écartement d’alvéole de 5cm.
Je l’ai réalisé en découpant deux series de feuilles de carton fendues au cutter jusqu’à moitié pour venir s’emboiter les unes dans les autres, et fixées par quelques points de colle chaude.

Le test s’est montré parfaitement concluant !

comment ça il y a du bazar dans mon salon ?

J’ai donc pu réaliser un support avec des chutes de bois :
les 4 pieds fixés à la table par des équerres simples, le ventilateur accroché par des colliers de serrage aux pieds, prenant en sandwich le stabilisateur de flux en carton. ultra basique.

Trois pieds pour le tube en plexiglas… qui a explosé sous un petit choc en arrivant dans la rue : trop de contraintes en le pliant à froid.

comment ça il y a du bazar dans mon salon ? (bis)

Je n’avais plus le temps de préparer un plan B, donc j’ai fait sans, et finalement c’était pas plus mal : les enfants m’ont fait des engins énormes qui auraient eu du mal à rentrer dans le tube, nous avons pu facilement les tester de la sorte !

Ce qui est fun, c’est de voir les enfants se prendre au jeu : attraper un objet, voir comment il flotte, puis un autre, puis les assembler, puis commencer à élaborer quelque chose de plus complexe… Excellente opportunité de leur faire intégrer le raisonnement itératif, et le raisonnement scientifique : observation / hypothèse / test / correction-validation / conclusion en s’amusant et sans même qu’ils ne s’en rendent compte !

Donc voilà je leur ai mis à disposition des ballons de baudruche, des pailles, des gobelets, du scotch de masquage, des feuilles de papier, et diverses autres choses, et à eux de jouer en observant les réactions des réalisations des camarades (il est fortement encouragé de faire la critique des réalisations des autres : pourquoi ca marche, pourquoi ca ne marche pas... et le enfants se prennent au jeu au collaboratif !!!)

après, les seules limites sont celles de l’imagination 🙂

Print

 

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

One Response to La soufflerie verticale pour tester l’aerodynamisme des bricolages

  1. Pingback: Des expériences scientifiques et fun sur le thème de l'air en classe de CM1... - Toysfab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.