Le Chappeduino : un télégraphe de Chappe commandé par Arduino !

Depuis que je suis enfant je suis fasciné par l’histoire du télégraphe de Chappe.

Peu de temps après la révolution française, le territoire national était attaqué à toutes ses frontières par la coalition. La convention et le comité de salut public cherchaient alors un moyen de communiquer rapidement des information militaires ou diplomatiques vitale, de façon confidentielle, de la capitale aux frontières et retour.
Claude Chappe (1763-1805) proposa alors un système de communication visuel par sémaphore, placés sur des points haut (tours, clochers…) distants de 10 km à 15 km (à portée de lunette -sauf brouillard-) qui transmettaient de loin en loin des séquences de mouvements.

Le mécanisme est constitué :

  • d’un mât de 7 mètres de couleur bleu ciel en partie extérieure, intégrant une échelle pour accéder aux éléments mobiles et réaliser leur entretien ;
  • d’un bras principal de couleur noire nommé « régulateur », de 4,60 m de long sur 0,35 m de large ;
  • de deux ailes noires nommées « indicateurs », de 2 m sur 0,30 m ;
  • de contrepoids gris pour chaque indicateur, nommés « fourchettes » ;
  • d’un système de manœuvre au pied du mât en salle de travail, nommé « manipulateur », reproduisant à l’identique les positions du signal ;
  • d’un système de transmission par câbles et poulies de renvoi.

Le principe du sémaphore n’était pas nouveau, mais sa nécessité alliée avec l’efficacité de la combinaison mécanisme+code mise au point par Chappe font qu’il a rapidement été adopté pour progressivement mailler tout le territoire

Le Chappeduino : un télégraphe de Chappe commandé par Arduino !

By 12 février 2019

J’ai eu envie de reproduire ce beau système mais de façon automatique 🙂

Prochaines étapes pour ce bricolage : y ajouter de l’intelligence pour encoder les messages et les lire de façon automatique héhéhé ! 🙂 ce sera pour un prochain article, stay tuned !

Ingredients

Instructions

J’ai fait un premier test avec des transmissions faites avec des élastiques (l’idée initiale étant de positionner les servo sur la base du socle)… demi-échec : les frottements étaient trop importants.

J’ai décidé de mettre les servo en prise directe. Plus simple !

ceci réglé, il a fallu trouver sur quel pins de la carte je branchais les servos.
voici le schéma si jamais vous le cherchez (j’ai commencé par utiliser le mauvais, j’ai perdu un temps ridicule à trouver ce qui clochait !) j'ai entouré en bleu les numéros de Pinout à utiliser.

Voici le schéma de câblage


Soit vous faites du modifiable avec un breadboard, soit vous soudez...
Moi j’ai testé avec le breadboard puis soudé : cela fonctionne beaucoup mieux soudé, probablement de meilleurs contacts

j’ai la possibilité d’alimenter avec des piles en ajoutant un redresseur 9V => 5V
Vous pouvez utiliser des piles 4 piles AA 1.5V ou des rechargeables (1.2v x4 =4.8v)
Ou une pile 9v (le régulateur de tension fonctionnera aussi pour générer du 15V en sortie (requis pour le circuit), en revanche vous aurez une toute petite autonomie : environ 10min.

Pour ces raisons d’autonomie, il est finalement plus simple d’utiliser le chappeduino en alimentant la carte par le port USB !

Il a fallu que je reconstitue un codage. Le plus simple à ce stade était d’utiliser la version alphabet du code, que j’ai traduit en triplets de 3 angles pour les 3 servos.

pour pouvoir traduire rapidement les positions en angles de servos, j'ai fini par me faire une maquette papier qui m'a grandement simplifié la tâche !

traduction excel avant de passer en lignes de codes :


il n’y avait ensuite plus qu’a le traduire en
- séquences de commandes pour les servos
- encodage web pour l’interface homme-machine... là j’ai séché notamment sur le découpage de la phrase à transmettre en séquence de lettres, heureusement @philippeminerve m’a donné un sacré coup de main ! Merci à toi Philippe !
voici le programme à uploader sur la carte. Pensez à y indiquer le nom de votre réseau Wifi et son mot de passe.

CODE ARDUINO ICI

vous n'avez plus qu'à modifier votre nom de réseau à la place du XXXXXXXX et le mot de passe à la place du YYYYYYY !

lorsque vous branchez la carte elle met 10 ou 20 secondes à s’initialiser et se connecter au réseau.
une fois cela fait, vous devez identifier sur votre routeur quelle IP lui a été attribuée (et si possible lui attribuer une IP fixe, ce sera plus facile par la suite)

sur votre browser vous vous connectez (depuis le meme réseau) sur l’IP identifiée (par exemple 192.168.1.18) et vous arrivez sur la page web de votre serveur Arduino… Vous pouvez jouer et envoyer vos codes 🙂

et voilà !

Print

Pour aller plus loin :

Le système est resté fonctionnel de 1793 jusqu’à 1855 (1859 en Algérie) et son remplacement progressif par le télégraphe électrique.
Il a donné naissance à une administration, un réseau, un code spécifiques et… un statut juridique : le monopole !.

Il existe plusieurs codes Chappe : il existe un alphabet (que j’ai employé dans ce bricolage) mais la transmission lettre par lettre aurait demandé un temps considérable, c’est pourquoi un autre vocabulaire de 9 999 mots a été mis au point par Chappe : chaque position des indicateurs et du régulateur correspond en fait à un chiffre, qui correspond lui-même à un mot ; le secret de ce vocabulaire est jalousement gardé. Les signaux sont inintelligibles pour les opérateurs intermédiaires qui ne connaissent que les signaux de service, et seules les têtes de ligne comprennent la signification des chiffres.


La construction d’une première ligne entre Paris et Lille, afin de pouvoir correspondre avec les armées du Nord, a été décidée le 4 août 1793.

Le 28 messidor an II (16 juillet 1794), le Comité de salut public donne l’autorisation de transmettre. Un signal de service met vingt minutes entre Lille et Paris ; il faut compter deux heures pour transmettre un message simple. C’est probablement le temps qu’il a fallu à la nouvelle de la reddition du Quesnoy (15 août 1794) pour parvenir à la Convention, première victoire annoncée par le télégraphe.
Aujourd’hui, seuls une vingtaine d’exemplaires de télégraphe Chappe subsistent en France, dont certains dans un état précaire (mécanisme disparu).

https://www.histoire-image.org/fr/comment/reply/5348

Télégraphe de chappe
http://visite.artsetmetiers.free.fr/chappe.html

 

 

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

10 Responses to Le Chappeduino : un télégraphe de Chappe commandé par Arduino !

  1. Technomer

    Magnifique boulot !

    • fxf

      Merci 😁

  2. Philippe

    Super projet comme souvent 😉. Je suis étonné que 3 servos alimentés via l’USB de la carte ne giguent pas. Ça doit être la limite et tant mieux si cela fonctionne sans déporter leur alimentation.

    • fxf

      En fait je l’ai découvert de façon fortuite le jour où ma breadboard était déconnectée par erreur 🙂

    • fxf

      En fait je l’ai découvert de façon fortuite le jour où ma breadboard était déconnectée par erreur 🙂
      Merci encore pour ta précieuse aide Philippe 🙂

  3. Pingback: 200 articles sur le blog Toysfab ! - Toysfab

    • fxf

      super ! n’hésitez pas à me tenir au courant de votre réalisation 🙂

  4. Pingback: Toysfab, des idées pour les (grands) enfants - Maker Faire France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.