Représenter les dimensions du système solaire par des Maquettes

Ma fille en CE2 souhaitait faire un exposé en classe sur les planètes…
Les explications les schémas et les photos c’est bien, mais comment faire prendre conscience aux camarades des proportions dans le système solaire ?
En faisant une maquette !

Représenter les dimensions du système solaire par des Maquettes

By 5 juillet 2018

Instructions

Elle a commencé par préparer un tableau des diamètres et distances au soleil des planètes.
Sur cette base nous avons un peu tâtonné pour trouver la bonne représentation... bon moyen d’apprendre et mettre en pratique le produit en croix ! 🙂
Bon... au bout d’un moment nous sommes passés sur excel tout de même !

Premier constat : impossible de représenter diamètres et distances sur une même maquette : il aurait fallu l’installer à l’échelle de la ville pour que les planètes aient une taille représentable... (!)

Nous partons donc sur deux maquettes :
- La première pour représenter les distances des orbites des plantes autour du soleil : j’avais sous la main une ficelle de 30m de longueur... si l’on considère que c’est la distance de Neptune au soleil, cela nous fait un soleil d’un peu moins de 1cm de diamètre. Un perle le représente, et nous installons un scotch de couleur à la distance de chacune des planètes.
Inès a pu faire l'exposé dans la cour de l’école... elle a placé un élève au niveau de chaque scotch (et la maîtresse le soleil, naturellement 😉 ) et étiré la ficelle sur toute la cour... très parlant, surtout après avoir montré la taille de la bille qui faisait le soleil 🙂

- La seconde pour représenter les diamètres des planètes. Nous partons de la plus petite : Mercure, et cherchons à la maison ce qui pourrait la représenter... nous trouvons une tête d’épingle qui mesurée au pied à coulisse donne l’étalon. Plus qu’à trouver le rapport de proportionnalité pour les autres, et ensuite chercher dans la maison ce qui pourrait s’en approcher le mieux...

Après mesures consciencieuses au pied à coulisse nous arrivons à un mix d’épingles pour les planètes telluriques et de boules de polystyrène et de billes de verre pour les géantes. Reste le soleil... vu la taille requise (55cm de diamètre) nous optons pour un disque de carton plume, sur lequel nous collons des photos de la surface du soleil. Une autre fois je trouverai un ballon gonflable là pas le temps.
Plus qu’à peindre les planètes le requérant, ajouter des anneaux à saturne, coller le tout sur une règle en bois, et voilà. D'après nos calculs, si nous avions respecté les distances proportionnellement à la taille du soleil et des planètes, il aurait dû y avoir une distance de 1,75km entre ce soleil de 55cm et la bille représentant Neptune (!!!). C'est toujours fascinant de réaliser ce genre de choses !

 

Au final, grand succès de l'exposé (auprès des élèves autant qu'auprès de la maîtresse !) et grande satisfaction du travail accompli de l'astronome junior 🙂

Voici le tableur de calculs si vous ne vous sentez pas le courage de refaire les calculs. Il n’y a qu’à modifier les chiffres en rouge pour changer les échelles.

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1_yciRYjW-ggSkq6vbuJvCpoH_1hspBf2VPclonqehHQ/edit?usp=sharing

Print
Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.