Un totem ludique avec des balles de ping pong pour attirer les passants

J’ai été contacté par la société Adage environnement pour créer un dispositif d’animation, dans le cadre d’une enquête publique qu’elle réalisait dans le pays de Thiérache (en Picardie).

L’objectif de cette enquête était, pour simplifier, de mesurer le niveau de bien-être des habitants… cette enquête devant se faire en interrogeant des personnes dans des lieux de passage, le défi était d’établir un point de ralliement attrayant, représentatif, convivial (pour que les interviewés soient dans de bonnes conditions d’échange) , et facilement démontable / transportable pour être gérable par un ou deux enquêteurs avec une petite voiture.
 .
D’où l’idée de mettre en place un genre de totem, l’« indicateur de bonheur » : un panneau ludique permettant aux utilisateurs d’indiquer leur état de bonheur de 1 à 5, avec un chemin de billes, sous un drapeau pour le repérage…
Un panier de balles de ping pong était posé à proximité du panneau, et chaque humeur donnait un chemin avec des mouvements et des sons différents…
 .
Grand succès ! Les enfants étaient invariablement attirés, entraînant des adultes dans leur sillage, et hop un questionnaire de plus pour l’enquête 🙂
Les gens étaient-ils réellement heureux ce jour-là ou voulaient-ils juste faire tinter la sonnette de la 5ème humeur, ou tourner le moulin de la 4ème ? 🙂
 .
 le projet initial
et le réalisé 🙂
Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

One Response to Un totem ludique avec des balles de ping pong pour attirer les passants

  1. Marie-Eve Schodet

    Raaaaaaah le truc qui m’aurait laissée tiraillée entre l’envie de tester tous les chemins et celle de ne pas biaiser l’enquête. Je crois que j’aurais supplié les enquêteurs de me laisser faire les 4 chemins qui ne correspondent pas en me permettant de ressortir une balle de chacun ensuite.
    Le premier chemin reste le moins intéressant, que c’est malin 🙂
    Je ne sais pas si vous avez reçu mon mail, apparemment j’envoie parfois des messages qui se perdent en route je ne sais pas pourquoi.
    La première cabane de lutin a poussé dans notre jardin, avec une occupante ailée faite de divers fruits secs d’automne qui y dort sur un matelas d’herbe, merci pour l’inspiration. Premier maniement de l’opinel pour les filles, qui avaient déjà utilisé des couteaux de cuisine mais n’avaient encore jamais écorcé de branche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *