Fabriquer un… Goldorak ? Totem ? Bateau ? en carton pour trois personnes

 Vous vous en souvenez peut-être, j’ai déjà réalisé avec mon ami Cyril un bateau en carton à l’occasion de « Ca cartonne à la Trinité » (l’article est ici)
Nous avons à nouveau « fauté » cette année, la tentation était trop forte… 🙂 GO pour Ca Cartonne à la Trinité 2017 (le 2 juillet) donc !
dans la lignée des héros de notre jeunesse, nous avons donc jeté notre dévolu sur Goldorak cette fois, après Diabolo et Satanas…
et comme la dernière fois, notre actualité professionnelle nous a empêché de nous y consacrer beaucoup, donc à part quelques accessoires relevant plus de la décoration, nous avons fait l’essentiel la veille -et le matin- de la régate !

Fabriquer un… Goldorak ? Totem ? Bateau ? en carton pour trois personnes

By 21 décembre 2017

Je ne vais pas vous détailler ici tout le process, puisqu'il est déjà dans le premier article sur le sujet, mais sur les quelques améliorations que nous y avons apporté cette fois.

Instructions

Tout a débuté par une petite maquette au 1/10e.

Le concept, imaginé par et pour des bricoleurs pressés : un caisson (sensiblement le même que la première fois) sur lequel sont ajoutés des éléments décoratifs, et surtout la nouveauté de cette année : un Goldorak à deux positions :

debout sur le quai,

allongé pour voler (sur l'eau)

Prenons un peu d'avance sur la construction du bateau, qui aura lieu la veille de la course, sur place, à la Trinité ! Non ce n'est pas une règle de la course, c'est juste la seule façon possible pour nous, parisiens, avec un métier très prenant en ce moment... Nous allons donc préparer quelques éléments décoratifs à Paris, et nous les ajouterons au caisson que nous fabriquerons à la Trinité donc.

Pour les éléments décoratifs, j'ai téléchargé un modele de papertoy de Goldorak http://paperlaul.com/blog/2012/12/goldorak-update.html

Il s'agit d'un fichier pdf (patron) à télécharger qui permet d'imprimer les facettes du volume avec les "pattes" à coller... Je convertis le tout pour la découpe/gravure laser, et je lance la découpe sur des feuilles de carton (au Techshop, comme dans les bons fablabs, il y a de bonnes machines à découpe laser 🙂  ).

Plus qu'à plier et assembler à la colle au pistolet.

emporté dans mon mouvement je fais les poings aussi. Pas le temps de découper à la laser, j'imprime sur des feuilles papier, je les place sur une feuille de carton, et je découpe au cutter. Ca va aussi vite et on peut le faire quand les enfants sont couchés. 🙂

Plus qu'à passer à la peinture.Voilà les préparatifs à distance sont finis. Ah non tiens on va faire des casques d'Actarus.

 

un premier modèle en papier

Qui donne lieu à la découpe en carton

vérification du rendu et agrafage.

avec le masque réalisé en mousse créative (collée au pistolet)

x2, bombée à la peinture argentée, hop. Une soirée.

A présent rendez-vous à la Trinité le samedi, veille de la course, pour faire tout le reste 🙂

on recrute pour la peinture

on fait l'inventaire des cartons sur place

Là, c'est la consternation, les cartons sont constellés de trous et tout abimés... ca va marcher beaucoup moins bien !!! Bon on ne se décourage pas, Sikaflex est notre ami, on comble les trous un à un au mastic-colle (ben oui, si l'eau commence à rentrer dans les cannelure, c'est le Titanic assuré !) et on contre-colle deux feuilles de carton l'une à l'autre.

Bon le caisson est conçu sur le meme principe que la dernière fois, en un peu plus long : 60 x 45 x 260 cm environ soit 0,7 m3, donc 700 litres

nous utilisons tous les serre-joints que nous pouvons trouver

Quelques petites améliorations : nous ajoutons des tubes de carton en travers du fond du bateau comme cale-pieds et cale-fesses... grand bénéfice pendant la course !

Nous avons perdu énormément de temps à calfeutrer et remettre les cartons dans un état utilisable... et il fait nuit quand nous pouvons enfin passer une couche de lasure dessus.

Puisqu'il est l'heure de se coucher, c'est le bon moment pour faire les déguisements. Un tapis de gymnastique Décathlon fera l'affaire pour le plastron

Barbatruc !

La nuit était humide et bien que le caisson ait été rentré dans le garage il n'est pas encore sec le matin !

Tant pis nous peignons par dessus (à la bombe), plus le temps de tergiverser !

quelques petits ajouts techniques :

  • le support pliable de la tete, qui lui permettra de rester horizontale que le caisson soit de bout ou allongé
  • le support des bras : des tubes qui permettront de glisser les bras vers le heu ou vers le bas selon le besoin
  • les supports des ailerons dorsaux et latéraux (des tubes dans lesquels s'inséreront autres tubes)

et voilà ! avec une combinaison rouge pétante qui fait toute la différence 🙂

une arrivée remarqué sur le port

une exposition non moins remarquée

ah tiens on dirait que j'ai fait une erreur de mesure sur la longueur des jambes peintes, cela ne se voyait pas à plat :S
ben... pas étonnant tellement nous avons eu peu de temps pour la peinture...

Et au final eh bien... grand succès 🙂

on a un peu fait notre show...

la fine équipe

il y avait d'autre magnifiques bateaux, dont ce bel avion... je n'ai pas beaucoup de photos, ben oui j'étais occupé...

notre bateau n'a pas coulé, mais il faut néanmoins le laisser là comme les autres 🙂

on a tout de meme gardé quelques éléments...

et le Télérama de la meme semaine, regardez ! quelle sens du timing tout de meme 🙂

 

Print
Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

4 Responses to Fabriquer un… Goldorak ? Totem ? Bateau ? en carton pour trois personnes

  1. Marie-Eve Schodet

    Bonjour,
    Félicitations pour toutes vos idées géniales. Je suis la maman de deux petites filles de bientôt 4 ans et demi, et c’est un trésor votre site. Je l’ai trouvé par hasard en cherchant si les kapla étaient d’une pièce ou collées (j’ai acheté un gros lot pas cher sur le bon coin et les planchettes sont parfois reconstituées), bref j’ai tapé « kapla » et « colle » ou un truc dans le genre et j’ai passé la soirée avec vos bricolages 🙂
    Mon préféré est le simulateur de séismes pour tester des constructions, les puces sont encore un chouilla jeunes mais d’ici un an on explique ce que sont les tremblements de terre et c’est parti pour le pistocollage de spaghettis.
    Bref, un immense merci !

    • fxf

      Oh merci de vos commentaires 🙂 toujours très agréable à recevoir 🙂 bon bricolages !
      FXF

  2. Marie-Eve Schodet

    Ma fille qui a regardé la vidéo vient de dire « maintenant, le bateau de Batman » ah ah il va falloir nous mettre au bateaux de cartons aussi un jour mais on va commencer par des projets de moindre ampleur 🙂

    • fxf

      méfiez-vous, ca grossit vite les projets quand on se prend au jeu 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *