Fabriquer un char de Ben-Hur pour la course Redbull Caisse à Savon !

Vous connaissez certainement Redbull, plus probablement pour leur marketing basé sur le sponsoring d’évènements sportifs extrêmes plutôt que pour la boisson elle-même…

La société Redbull organisait donc cette année dans le domaine national de Saint-Cloud une course de caisses à savon… L’actualité professionnelle tant que familiale étant chargée j’ai tenté de résister, mais… la tentation a été trop forte, j’ai craqué !

Nous avons donc constitué une équipe avec Adrien, Samuel et Cyril, des copains designers/ingénieurs/makers/barjots 🙂

Et nous nous sommes faits sponsoriser par Onepoint, société de conseil en design et technologie.

Au final : un char réalisé en 1 mois (sur les soirs et week-ends), une 6eme place, de bons challenges techniques logistiques et organisationnels, de bonnes poilades, et une grosse envie de recommencer dès que possible 🙂

 

Fabriquer un char de Ben-Hur pour la course Redbull Caisse à Savon !

By 19 décembre 2017

Instructions

Tout a commencé par un brainstorming par messenger le matin de la date de clôture des inscriptions, un jour particulièrement chargé niveau pro (+ perso)...

Un char de benhur ? Allez !

Heu la levée du courrier est dans 30min, allez hop un dessin vite fait et juste à temps pour que le cachet de la poste fasse foi.

Les études techniques ont été assez... sommaires, dans la 1/2 h qui nous restait...

Bref, nous avons été retenus sur ce projet, il a donc bien fallu s’y mettre... en septembre, le temps de laisser passer l’été.

Nous avons donc finalisé l’étude technique (sort of) avec une maquette au 1/10 (bon ok plus pour me faire plaisir, mais c’est aussi plus facile pour discuter du concept entre nous et plus rapide à faire qu’un dessin technique )

Soudure de la structure (démontable pour cause d'adéquation entre les moyens logistiques et notre folie des grandeurs) et transports variés en Autolib...

Transportable en paquets plats 🙂

Test du concept dans le salon

Validé !

Maintenant trouver les roues. Ah, le règlement dit que la garde au sol doit être de 30cm... cela fait donc des roues de 26pouces. Soit. Mais il faut qu'elles soient solides, et l'expérience du tricycle me fait dire qu'il faut impérativement des moyeux de 20mm pour une solidité suffisante. Donc des roues de BMX. Grace aux conseils avisés de @_VeloDesign et @3cicleto je finis par identifier le bon couple de moyeux de BMX + jantes (achetés, parce que 1/ j'ai envie que ce soit solide, 2/ il en faut 4 identiques !) après, on a été faibles, on les a faites monter par un pro, parce que à deux semaines de la course, tout de même... même si les amis de Solicycle étaient tout prêts à me donner les conseils...

Passons au système de guidage... après bien des interrogations, les anciennes trottinettes déglinguées de mes enfants nous fournissent la solution...

On découpe, on soude (toujours en modules démontables) Deux câbles d'acier iront de l'axe de roulage pivotant avant à l'axe fixé au volant.

Grosse question sur la suspension... après avoir envisagé des silent-blocs moteur on n’en met pas finalement : plus simple, plus assez de temps. On soude l’axe direct sur le cadre. Attention les soudures aux passages de bosses. Et les fesses.

Il est temps de passer au système de freinage.

Seul le frein à disque est réglementaire, et de toute façon le seul possible avec un accrochage latéral de l'axe... (frein disque à câble, cela suffit !)

Là c'est de la mécanique de précision pour positionner exactement l'étrier au bon endroit...

et ça marche en plus !

Bon tout cela commence à prendre de la place, trop pour mon salon et la sérénité familiale.
Nous nous installons dans le fablab de Onepoint, où travaillent Samuel et Adrien.

une plaque de contreplaqué, et cela prend forme...

Les déguisements vont bon train également, en parallèle

Quelle allure !

Comme les cosplayers, à partir de tapis de gym de chez décathlon, découpe cutter, collage néoprène, peinture à la bombe... avec une belle cape rouge (rideau Ikea) et un plumeau/balais soyeux collé sur le casque 🙂

L’habillage du char
je reviens à mon amour éternel : le carton de packs d'eau, peint, pour le capotage du chariot
+ mousse d’isolation de plomberie pour la sécurité et l'esthétique

Reste à trouver le cheval

Je finis par abandonner à regrets l’idée de faire bouger le cheval... trop compliqué dans le temps imparti. puisqu’il ne bougera pas il devra être beau !

Nous sélectionnons un magnifique modèle de papertoy, créé par un certain Aybek Osmonaliev (jamais trouvé le moyen de le contacter pour le remercier, IF YOU READ ME AYBEK огромное спасибо вам !)

http://www.papercraftsquare.com/animal-paper-model-horse-ver-4-free-template-download.html

C'est un fichier "pepakura" à télécharger qui permet de décomposer et d'imprimer les facettes du volume avec les "pattes" à coller... J'applique un ratio d’agrandissement de x4 pour lui donner dans les 1,90m de longueur, j'imprime le tout sur du papier A3... 64 pages !

je recompose le tout

Je pose le papier à la colle repositionnable sur du carton (toujours le même !) et je découpe les deux au cutter à la fois, je marque les plis, et j'assemble le puzzle 3D géant en assemblant les chiffres bord à bord à la colle au pistolet.

ça prend un peu de temps, hem...

mais on y arrive !

Le corps du cheval repose sur une "colonne vertébrale" faire d'un tube de carton, un autre de support venant s'emmancher dedans depuis le ventre.

Nous renforçons les pattes avec un peu de carton alvéolé, et nous comblons les parties fragiles avec de la mousse expansée une fois l'animal assemblé.

Un pivot de support central, deux tiges flexibles passent dans les pattes arrières pour fournir 2 points de fixation souples supplémentaires.

et voilà la bête

grosse question pour le siège : en mettre ? pas en mettre ? Nous coupons la poire en deux : le conducteur en aura un, le "singe" n'en aura pas. Nous optons pour un "Snille" ikea de récup d'un rose parfaitement assorti au guidon "hello Kitty", vissé au socle. 

un coup de bombe sur le cheval...

Mon épouse me fait remarquer que nous sommes un peu trop parfaits, qu’il manque des éléments décalés pour l’esprit de la course… dans le mouvement nous ajoutons des ailes au cheval : 2 gaines d'électricien en PVC formés au décapeur thermique sur lesquels on colle du tulle à la néoprène...
+ nous ajoutons un rostre façon licorne.Nous avons désormais un Li-gase. Ou un Pé-corne.

Bon nous avons juste un petit détail à régler : les freins ne freinent rien du tout.

Nous finissons par comprendre (la veille) qu'il faut passer les plaquettes neuves au papier de verre pour qu'elles freinent, ouf ! :/

Bon faut aller à Saint cloud à présent !

sacré opération logistique !

Tendres retrouvailles champêtres...

Pendant que la licorne prend la pose devant la tour Eiffel

Nous allons reconnaître la piste... mazette ça descend sec 😱

Ah, oui, petit détail, nous n'avons bien sûr jamais testé notre caisse : ce sera un test en live (comme on dit en informatique recette en prod' !) Où serait le fun sinon ?
Nous venons de finir la caisse, on ne va pas prendre le risque de le casser AVANT 🙂
De toute façon nous avions fait de nombreuses simulations... mentales :p

en la faisant rouler sur de plat j'ai pu évaluer le rayon de braquage. le reste ce sera sur le terrain 🙂 et puis nous avons des bonnes protections sur nous 🙂

il y a des super caisses et des super déguisements, ouah, super niveau 🙂

quand on pense que dans 50% des cas ça va finir comme ça :

Mais ouf nous descendons sans encombres 🙂 et avec succès !

6ème au classement général sur 60 participants ! 🙂

Mais voilà il faut démonter, et... trouver où stocker le tout démonté puisque nous n'avons rien cassé !
Pour les pièces démontées j'ai trouvé

Par contre la licorne erre entre notre salon et l'école de ma fille en attendant de trouver son havre...

Si ça vous intéresse, faites signe, elle est plutôt sage 🙂

Print

Grand merci à notre sponsor Onepoint 🙂

et à tous famille et copains pour leur indéfectible support dans nos délires.

tiens d’ailleurs parmi eux grand merci à Makery qui a fait un super article sur notre char : Toysfab vs Red Bull Caisses à savon: veni, vidi… viDiY!

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5, 00 out of 5)
Loading...

3 Responses to Fabriquer un char de Ben-Hur pour la course Redbull Caisse à Savon !

  1. JML

    Fameuse fabrication !

  2. fxf

    Aybek m’a répondu, par l’intermédiaire d’une copine Russe. Voici sa réponse :
    Добрый ответный день !!! рад что смог вам всем помочь . Не ожидал такой благодарности . Но все равно неожиданно и приятно !!! спасибо за вашу благодарность и признание 😊👍
    Merci Aybek 🙂

  3. Marie-Eve Schodet

    Magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.