Concevoir une machine de Rube Goldberg !

Dans le cadre de la séance consacrée à la créativité d’un cours de design que je donnais récemment, j’ai proposé à mes étudiants une expérience de « Thinking out of the box », que j’avais également déjà proposée à mes enfants : construire une machine de Rube Goldberg ! GRAND succès (auprès des 2 audiences) 🙂

Le dessinateur de presse américain Rube Goldberg est passé à la postérité grâce en particulier aux dessins mettant en scène le professeur Lucifer Gorgonzola Butts. Dans cette série humoristique, Goldberg dessine des schémas de machines particulièrement complexes et loufoques ayant pour but de réaliser une tâches extrêmement simple et dérisoire… (cliquer ici pour en savoir plus)

Désormais appelées Machines de Rube Goldberg, elles ont donné naissance à de nombreux concours… dans la vie réelle ! notamment le concours officiel

Voici une des machines que nous avons improvisées avec les enfants :

Et voici la machine réalisée avec le Master humanités et management :

 

Concevoir une machine de Rube Goldberg !

By 15 juillet 2018

Voici comment j'ai procédé avec les étudiants... bien entendu avec mes enfants c'était nettement plus souple : l'objectif était juste de s'amuser !

Le challenge proposé à mes étudiants : réaliser collaborativement, en moins d’une heure et sans préparation, une « machine de Rube Goldberg » avec les moyens à disposition dans la salle…

L’objectif : élaborer ensemble un projet inhabituel, trouver une organisation d'équipe efficace et gérer le temps imparti. Ceci en mettant les participants dans la peau du professeur Louis Gorgonzola Butts pour leur prouver qu’ils sont à même de mener un projet avec une grande créativité (dans le sens "considérer et faire les choses différemment ») même s’ils jugent ne pas "appartenir à la catégorie des créatifs ».

Le mode opératoire : mettre en place des conditions favorisant la créativité : objectif et temps contraint requérant un travail collaboratif dans la conception d’un dispositif, process non directif, se reconnecter à un état d’esprit ludique, l’expérimentation plutôt que la planification dans un contexte complexe avec de multiples éléments non maitrisés…

Voici quelques astuces et idées pour faire votre propre machine.

Instructions

Étape 1 : Cherchez l’inspiration

Observez quelques machines de Rube Goldberg en action. J'adore par exemple cette vidéo d’OK GO. Leur machine est compliquée, mais tellement étonnante et incroyable !

voir plus bas quelques liens...

 

Étape 2 : Résolvez un problème
Déterminez la tâche simple pour laquelle vous souhaitez construire votre machine.

Par exemple : Sonner une cloche, ouvrir une porte, faire éclater un ballon…

C'est un point de départ... vous pourrez toujours en changer plus tard !

 

Etape 3 : inventaire et rassemblement du matériel

Les éléments peuvent être n'importe quoi, si possible trouvés sur place, dans la maison, la salle de cours... commencez par ce que vous avez !

Rassemblez et étalez bien en vue le matériel.

Voici quelques idées pour commencer :

  • Objets roulants : billes, balles de tennis, ballons, canettes de soda, bouteilles
  • Jouets : petites voitures, rollers, ballons de baudruche, train électrique, circuit brio
  • Tapette à souris
  • Gouttières, tubes en carton, tuyau d'arrosage
  • Quincaillerie diverse: Feuilles d'aluminium, bâtonnets de glaces, règles, bols, ficelle, scotch, sable, punaises, marteau, ventilateur, vinaigre et bicarbonate de soude
  • Boites livres, Dominos, grille-pain

 

Étape 4 : Construisez votre machine !

Commencez simple ! Vous verrez que des mécanismes tout simples peuvent être impressionnants !

Le concept de base que nous explorons est celui d'une réaction en chaîne, dans le process plus que le résultat ...

Le succès est un gage d'enthousiasme, veillez donc à limiter le nombre d'étapes... vous pourrez toujours en ajouter par la suite !

Réfrénez vos propres attentes, propositions et idées pour que les participants se sentent libres de proposer leurs idées et que le collaboratif fonctionne... si vous êtes directif l'interaction et donc le fun fonctionneront moins bien !

 

A propos de l'échec
Vous échouerez assurément -comme nous !- de nombreuses fois au long du processus... L'échec fait fondamentalement partie du procédé d'invention, et sans ces erreurs nous n'apprenons pas comment les choses fonctionnent vraiment... Acceptez donc l'échec et même célébrez-le ! 😉

Print

en bonus les « tips » de Joseph

la vidéo d’OK GO… je n’aime pas trop leur musique, mais leurs clips sont toujours extraordinaires !

une pub pour 3M

les précurseurs : les artistes Fischli and Weiss

Le programme « pythagora switch  » de la NHK

les voeux d’une agence de com

et surtout toutes les fameuses vidéo de Joseph, regardez sa chaine :

https://www.youtube.com/channel/UCbNvfx3rYYxEopnRGxfu53Q

 

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *